Le choléra passe la frontière sud-africaine

Zimbabwe.JPGSelon l’organisation humanitaire Human Rights Watch, l’épidémie de choléra qui frappe actuellement le Zimbabwe pourrait s’étendre à l’Afrique du Sud, si les conditions de vie des réfugiés franchissant la frontière pour échapper à la maladie, ne sont pas améliorées.

HRW précise dans un communiqué publié hier que “le manque d’accès des réfugiés à des installations sanitaires et à l’eau propre” contribue à la propagation du choléra au-delà de la frontière sud du Zimbabwe. En effet, “les conditions de vie pour les demandeurs d’asile dans la ville frontière de Messina accroissent le risque que le choléra, qui a déjà tué 560 personnes au Zimbabwe, s’étende du côté sud-africain“.

Les réfugiés seraient en effet près de 500 chaque jour à tenter de franchir la frontière et 200 à 400 a être arrêtés. Ce sont ainsi déjà 455 cas de choléra qui se sont déclarés en Afrique du Sud et 7 morts sont a déplorer de ce côté de la frontière.

Depuis le mois d’août

Pour rappel, le choléra se propage depuis le mois d’août au Zimbabwe, pays dont le système de santé, et les réseaux d’eau et d’assainissement sont passablement délabrés. De plus, cette crise sanitaire intervient dans un contexte économique et politique très difficile.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter