Greenpeace : Robert Lion succède à Katia Kanas

Robert_Lion.JPGA 74 ans, Robert Lion, ancien diplômé de l’IEP de Paris et ancien élève de l’ENA, succède à Katia Kanas à la présidence du conseil d’administration de Greenpeace France.

Face à l’ampleur et à l’urgence des défis environnementaux auxquels nous faisons face, l’expérience de Robert Lion, sa grande connaissance des institutions et des entreprises et son choix de servir une cause militante seront d’une grande valeur ajoutée dans le combat de Greenpeace pour trouver des réponses à la crise écologique”, déclare Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France.

Quant au principal intéressé, il juge que “Greenpeace me semble en France, en matière d’écologie, la plus efficace des ONG“. Il ajoute que “le fait que l’organisation ne soit financée que par des donateurs particuliers et refuse depuis sa création tout soutien d’entreprises ou d’Etats est exceptionnel dans le monde des ONG.

Indépendance financière et politique

Pour le nouveau président de l’organisation écologiste française, “Cette indépendance financière et politique est vitale pour que Greenpeace ne soit arrêté par aucun tabou, par la crainte d’aucune réaction d’un bailleur de fonds ou d’un partenaire. Elle lui confère une capacité rare à dénoncer l’inacceptable et à proposer des solutions alternatives et réalistes“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter