José Bové condamné à 200 jours amende

Jose_Bove.JPGLe tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné hier José Bové à 200 jours amende à 60 euros par jour, pour son action anti-OGM menée en 2006 dans une exploitation agricole de Lugos en Gironde.

Alors que huit mois de prison ferme et quatre ans de privation des droits civiques avaient été requis lors de l’audience le 27 août dernier, ce ne sont finalement que des jours amende dont le leader altermondialiste devra s’acquitter. “Vous avez le choix de payer au terme de la période de 200 jours à 60 euros ou de faire un jour de prison par jour-amende non payé“, a signifié la présidente du tribunal à José Bové.

Les onze autres faucheurs volontaires qui comparaissaient aux cotés de José Bové ont quant à eux été condamnés à 3 mois de prison avec sursis.

Enfin, Marc Giblet, le propriétaire de l’exploitation agricole visitée par les militants anti-OGM, qui avait tiré un coup de feu et qui avait embouti les véhicules des faucheurs avec son 4X4, a été condamné à 160 jours amende à 60 euros par jour, alors que dix mois de prison avaient été requis à son encontre.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter