Le procès du Probo Koala suspendu

Justice.JPGLa cour d’assises d’Abidjan en Côte d’Ivoire a suspendu le procès des déchets toxiques du Probo Koala jusqu’au 13 octobre. Cette suspension intervient en raison du désistement hier de plusieurs avocats de la défense qui souhaitent par ce biais protester contre l’absence du principal protagoniste de l’affaire, la société Trafigura, affréteur du cargo.

Les avocats de cinq des neufs accusés du procès qui se tient actuellement devant la cour d’assises d’Abidjan ont refusé hier de défendre leur client, et ont de ce fait bloqué le procès. Cette décision a été prise à l’issue du rejet par le président de la Cour d’une demande de la défense de reporter le procès jusqu’à la comparution de témoins jugés cruciaux, et notamment, N’Zi Kablan, le représentant de la filiale ivoirienne de Trafigura, Puma Energy.

Or, pour le président de la cour, l’absence d’un témoin n’est pas une cause de renvoi. Il invite alors les avocats de la défense “à faire confiance à la cour“. Il est soutenu par l’avocat général qui s’oppose également à tout report du procès précisant que l’accusation avait fait tout son possible pour faire comparaitre N’Zi Kablan.

N’Zi Kablan accusé d’empoissonnement

Pour rappel, le principal accusé de ce procès, poursuivi pour empoisonnement, a accusé N’Zi Kablan d’avoir choisi la petite société Tommy en connaissance de cause pour déverser les slops du Probo Koala à l’air libre, dans une décharge publique d’Abidjan.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter