Les seuils du “bonus-malus” automobile ne bougeront pas pour 2009

Nathalie_Kosciusko_Morizet.JPGAlors que Jean-Louis Borloo évoquait ce matin  l’extension du principe du bonus-malus à 19 autres produits, Nathalie Kosciusko-Morizet, invitée d’Europe 1 hier, annonçait quant à elle que les seuils du système appliqué à l’automobile ne seront pas modifiés pour 2009.

On n’a pas tellement envie de modifier dès 2009 les seuils en-dessous duquel on est ‘bonussé’ et au-dessus duquel on est ‘malussé’. On pourrait ajuster le barème, mais ce qui était prévu initialement, c’est plutôt d’ajuster tous les deux ans“, indique Nathalie Kosciusko-Morizet.

Pour l’heure le système prévoit un bonus pour les véhicules neufs émettant moins de 130 g de CO2/km et un malus pour ceux émettant plus de 160 g de CO2/km/ Le bonus peut aller jusqu’à 1.000 euros pour un véhicule très peu polluant. Ce système qui devait initialement être neutre financièrement devrait néanmoins représenter un coût de 140 millions d’euros pour l’Etat.

Victime de son succès

Le bonus-malus automobile a été déséquilibré parce qu’on a été victime de son succès. Les nouveaux bonus-malus sur lesquels on réfléchit, on veut qu’ils soient équilibrés. C’est un instrument qui a vocation à être neutre pour le budget de l’Etat” précise la secrétaire d’Etat.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter