Jean-Louis Borloo fixe une taxe “pique-nique”

Borloo_1207.JPGInterrogé ce matin sur RTL, Jean-Louis Borloo a annoncé que le bonus-malus écologique sera étendu à 19 familles de produits de consommation, dont les réfrigérateurs, téléviseurs, ordinateurs, mais aussi téléphones portables… Néanmoins, la liste n’est pas encore arrêtée par le ministère.

Invité de Jean-Michel Apathie ce matin sur RTL, le ministre de l’Ecologie a confirmé l’extension du bonus-malus a d’autres produits que l’automobile. La liste des produits concernés par cette extension, qui seraient au nombre de 19,  n’a pas encore été arrêtée de manière définitive par le ministère mais semblerait concerné les produits de consommation les plus courants tels que les réfrigérateurs, lave-vaisselle et autres.

S’agissant de la neutralité du système, principe qui fait l’objet de nombreuses discussions entre le Meeddat et Bercy, il a été dit que tout dérapage financier devra être rattrapé sur le budget du ministère de l’Ecologie.  Sur ce point, Jean-Louis Borloo précise que “nous ne sommes pas définitivement prêts, ça n’a pas été définitivement arbitré“.

Une taxe pique-nique

Sur le principe même du bonus-malus, le ministre ajoute qui’il “faut être précautionnaux, il s’agit de ne le faire que quand on est certain, de l’annoncer le jour même de façon à ce qu’il n’y ait pas d’effet rétention sur le marché et qu’on ait pas de licenciements“.

Le ministre a précisé par ailleurs la mise en place d’une taxe “pique-nique” qui vise les couverts et assiettes en plastique ou carton non recyclables, et ce , en vue de financer les produits recyclables. Cette taxe sera fixée à 0,9 centimes d’euros. “Il existe déjà une taxe sur les produits très polluants: détergents, huiles, pesticides. Il avait été prévu de l’étendre à un type de produits complémentaires, c’était les assiettes et couverts en plastique et carton non recyclables pour financer par l’écoparticipation les produits recyclables“, explique le ministre avant de rappeler que “la France, c’est 350 kg (de déchets) par personne et par an, il faut bien qu’on réduise nos déchets“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter