Les dégazeurs nocturnes traqués en Méditerranée

Degazage_en_mer.JPGEn visite à Hyères hier, Jean-Louis Borloo a annoncé un renforcement des moyens de contrôles nocturnes en Méditerranée afin de lutter contre les dégazages sauvages.

En matière de pollution, nous serons intransigeants. On va renforcer les moyens aéronautiques. Je préviens d’ores et déjà les “dégazeurs” que la nuit, on ne va pas pouvoir continuer en toute impunité. On leur réserve quelques surprises“, promettait le ministre hier.

En Méditerranée, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage en mer enregistre chaque année près de 200 pollutions dues à des rejets de substances nocives ou d’hydrocarbures. Et nombre de dégazages sauvages ont lieu la nuit étant donné que les avions de détection des douanes ne possédaient jusqu’à présent pas de moyens nocturnes d’identification des navires fautifs.

Surveillance de nuit

Désormais, depuis la fin du mois de mai, l’avion des douanes Polmar 3 de la côte atlantique est en mesure d’identifier de nuit les navires responsables de rejets de nuit. C’est ce type d’équipement qui sera opérationnel en Méditerranée d’ici la fin de l’année.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter