Pékin prévoit des mesures d’urgence en cas de pollution

Smog_P__kin.JPGAlors que la ville était encore plongée dans un épais brouillard hier, Pékin a annoncé qu’elle renforcerait les mesures anti-pollution en cas de mauvaises prévisions météo pendant la duréee des Jeux.

Ainsi, selon le texte officiel publié sur le site du ministère chinois de l’environnement, les autorités chinoises décideront de renforcer les mesures d’urgence anti-pollution “durant les Jeux olympiques, il y a une influence des conditions météo extrêmement défavorables et s’il est prévu dans les 48 heures une qualité de l’air ne corresponsdant pas aux normes“.

Ainsi par exemple, en plus de la circulation alternée mise en place dans les rues de la capitale chinoise, les voitures dont le dernier chiffre de la plaque correspond au dernier chiffre du jour, ne pourront pas circuler. Ainsi, le 9 août, les véhicules dont la plaques se termine par un 9 resteront au garage.

Hier, la ville était une nouvelle fois enveloppée dans un épais brouillard. Selon les autorités officielles, il ne s’agirait que d’un phénomène naturel qui n’aurait rien à voir avec la pollution. Mardi, elles annonçaient même une amélioration de la qualité de l’air depuis le début du mois de juillet. “Depuis le 1er juillet, tous les polluants liés au trafic automobile ont baissé de 15 à 20%, et 25 jours ont répondu aux normes“, déclarait Du Shaozhong, le chef adjoint du bureau de l’environnement de Pékin.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter