Evacuations de salariés au Tricastin

tricastin.jpgUn nouvel incident a eu lieu sur le site du Tricastin dans la Drôme avec la contamination hier d’une centaine de personnes par des particules radioactives.

Selon EDF, “suite au déclenchement de balises et conformément aux procédures de sécurité, les 97 intervenants d’EDF et d’entreprises extérieures sur les chantiers en cours dans le bâtiment ont été invités à quitter les lieux” dans la matinée.

Les personnes concernées ont immédiatement été conduite au service médical du site afin d’y subir un examen complet et notamment contrôler la présence éventuelles traces de contamination. Ces examens ont abouti à la conclusion que sur les personnes évacuées, 39 présentent des traces inférieures au seuil d’analyse et 61 “de faibles traces de radioéléments, inférieures au quarantième de la limite réglementaire“.

Réaction immédiate des anti-nucléaires

Néanmoins, EDF a fait savoir que “des analyses se poursuivent pour déterminer les causes de cet évènement qui n’a pas de conséquence ni sur la santé des personnes, ni sur l’environnement“.

Il s’agit tout de même d’un nouvel incident qui pour le réseau “Sortir du nucléaire” “met en cause l’industrie nucléaire“. Dans un communiqué, l’association anti-nucléaire précise que “contrairement au discours officiel qui prétend que ces contaminations ne sont pas dangereuses, Sortir du nucléaire rappelle que, dès 1990, la très officielle Commission Internationale de Radioprotection (CIPR) a admis que toute dose de rayonnement comporte un risque cancérigène et génétique“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter