L’Arctique, terre de pétrole

ocean_arctique.JPGSelon les nouvelles estimations de l’agence gouvernementale américaine de recherche géologique publiées hier, l’Arctique abriterait des réserves de pétrole et de gaz inexplorées. On parle de 90 milliards de barils de pétrole et davantage encore de gaz.

Selon cette publication, cette région qui couvre une demi-douzaine de pays autour du Pôle Nord, recèlerait de quelques 90 milliards de barils de pétrole et 1.670 billions de pieds cubiques de gaz naturel, ainsi que 44 millions de barils de gaz liquifié.

Ces dernières données comportent néanmoins un certain degré d’incertitude et ne sont donc pas comptabilisées dans le volume des réserves mondiales d’hydrocarbures. Selon Donald Gautier, géologue pour l’US Geoligical Survey, “la plate-forme de l’Alaska est de toute évidence l’endroit où il faut chercher du pétrole dans l’Arctique aujourd’hui‘. L’Alaska abriterait à lui seul 30 milliards de barils.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter