Tempête sur les éoliennes

eolien15.jpgUn projet de décret classant les éoliennes parmi les ICPE fait réagir les associations qui le qualifient d'”aberrant” et de “rigide”. Dans un rapport 2004 sur la sécurité des éoliennes, on en parlait déjà défavorablement et le Grenelle avait repoussé cette proposition mais elle semble pourtant revenue.

Le classement des éoliennes en tant qu’installations classées pour la protection de l’environnement aurait des conséquences importantes. Le but de ce texte serait de cadrer un développement de l’éolien que certains juge anarchique. Cependant, les industriels et les associations écologistes montent au créneau ensemble pour dénoncer un texte qui freinerait les installations d’éoliennes.

“Incompréhensible et inadmissible”

Divisés en déclaration et autorisation, le régime impose des études et une procédure assez lourde. Dans un communiqué commun, le CLER, la FFE, FNE, Greenpeace, Les amis de la Terre, négaWatt, Action Climat, le SER, et WWF dénoncent un “décret incompréhensible et inadmissible“. Il faut dire que le classement en ICPE est normalement réservé aux installations les plus dangereuses comme les grosses centrales thermiques ou les usines de produits chimiques.

Or, les éoliennes sont relativement inoffensive par rapport aux installations ICPE habituel. De plus, les procédures alourdies qu’engendrerait ce décret constitueraient un obstacle pour l’objectif gouvernemental des 20 % d’énergies renouvelables pour 2020.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter