Eau et Rivières de Bretagne s’inquiète

Eau_et_Rivi__res_de_Bretagne.JPGL’association environnementale de défense de la qualité de l’eau en Bretagne, Eau et Rivière de Bretagne s’inquiète de l’extension envisagée des élevages porcins dans des secteurs déjà jugés sensibles à la pollution par les nitrates.

“Le Télégramme” revient aujourd’hui sur l’origine de cette inquiétude. Un rapport intitulé “l’avenir de la filière porcine et le développement durable” commandé par les ministères de l’Agriculture et de l’Ecologie, a servi de base à un groupe de travail qui estime qu’il faudrait en finir avec le décret de 2001, portant sur les interdictions d’extensions de porcheries situées en Zone d’excédent structurel.

L’association bretonne juge cette décision “sidérante” et “incohérente”. Etendre les porcheries dans des zones déjà très sensibles à la pollution aux nitrates est une aberration. Jean-François Piquot explique que “a défaut de pouvoir s’étendre sur des territoires non denses, la solution serait de surdensifier les zones déjà denses“.

Pour Camille Rigaud, le président de l’association, “ce n’est pas comme ça que nous arriverons au bon état écologique des eaux en 2015“. Pour rappel, la France est dans la ligne de mire de la justice européenne quant à la qualité de ses eaux, et plus particulièrement en Bretagne.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter