Les biocarburants, une énergie renouvelable parmi les autres

biocarburants.jpgA l’occasion de la réunion informelle des ministres de l’Environnement européens à Saint-Cloud, ces derniers ont découvert samedi que contrairement à ce que soutient Bruxelles, aucun objectif n’est fixé pour l’utilisation des biocarburants dans les transports.

Alors que la Commission parlait d’un “objectif contraignant de 10% de biocarburants” dans les transports d’ici 2020, Jean-Louis Borloo annonçait de son côté que “les Etats membres ont réalisé de la Commission parlait de 10% d’énergies renouvelables pour les transports, et non de 10% de biocarburants“. De même, le secrétaire d’état allemand à l’Economie et l’Energie, Jurgen Homann confirme, “on a découvert que la proposition ne parlait pas de biocarburants, mais d’énergies renouvelables“.

Jean-Louis Borloo explique alors que les biocarburants sont une énergie renouvelable, mais parmi tant d’autres. Il ajoute que “pendant des années, la seule vérité c’était les biocarburants. on est en train de changer d’avis à toute vitesse“. L’effort des constructeurs devrait désormais se porter sur les moteurs électriques ou à hydrogène.

Inquiétudes

Si les biocarburants restent aujourd’hui la principale source d’énergie renouvelable pour les véhicules, les ministres présents ont fait part de leurs inquiétudes sur ces produits, responsables pour certains d’une partie de la flambée des prix des produits alimentaires. Pour le ministre français, “ce qui était la solution il y a dix-huit mois est aujourd’hui voué aux gémonies“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter