Partenariat international autour de l’efficacité énergétique

Andris_Piebalgs.JPGAndris Piebalgs, membre de la Commission chargé de l’énergie, accueille avec satisfaction la déclaration ministérielle signée ce week-end par les responsables de l’énergie des pays du G8, de la Chine, de l’Inde, de la Corée du Sud et de la Communauté européenne visant à créer une nouvelle initiative multilatérale dans le domaine de l’énergie: le «Partenariat international pour la coopération en matière d’efficacité énergétique».

A l’issue de cette signature qui a eu lieu lors de la réunion des ministres de l’Énergie du G8 organisée par la présidence japonaise du G8 dans la préfecture d’Aomori, et à laquelle Andris Piebalgs a assisté, ce dernier a déclaré: “compte tenu de notre dimension collective du point de vue économique et démographique, représentant plus de 65 % de la consommation mondiale d’énergie et des émissions de CO2, les pays du G8 et de l’Union européenne, associés à la Chine, l’Inde et la Corée du Sud, sont dans une position privilégiée pour influencer les tendances mondiales dans le domaine de l’énergie, d’où l’importance de l’accord conclu visant à créer le partenariat international pour la coopération en matière d’efficacité énergétique“.

L’efficacité énergétique

Dans le contexte actuel des cours élevé du pétrole, l’efficacité énergétique constitue le moyen le plus aisément disponible et le plus rentable pour atteindre les objectifs de viabilité et de sûreté de l’approvisionnement énergétique, ainsi que de compétitivité. Les progrès réalisés au niveau national dans le domaine de l’efficacité énergétique peuvent encore être accentués grâce à la coopération internationale, en échangeant les meilleures pratiques et les meilleures politiques, et en promouvant un partenariat à l’échelle mondiale. Dans cette optique, le partenariat international pour la coopération en matière d’efficacité énergétique constituera un instrument de haut niveau ouvert, large et inclusif pour les nations cherchant à optimiser les bénéfices de l’efficacité énergétique au moyen d’une coopération volontaire.

L’idée d’une initiative internationale dans le domaine de l’efficacité énergétique provient, à l’origine, de la Commission européenne et constituait une des actions prévues dans le plan d’action pour l’efficacité énergétique de l’Union européenne d’octobre 2006. Le G8 a salué cette proposition de l’Union européenne au sommet d’Heiligendamm en juin 2007 et a demandé que soit étudié – dans le cadre du dialogue de Gleneagles sur le changement climatique, l’énergie propre et le développement durable, ainsi qu’au sein de l’Agence internationale de l’énergie – le moyen le plus efficace pour promouvoir l’efficacité énergétique sur le plan international. Un an plus tard, les responsables de l’énergie des pays du G8, de la Chine, de l’Inde, de la Corée du Sud et de la Communauté européenne présentent le partenariat international pour la coopération en matière d’efficacité énergétique, qu’ils ont élaboré ensemble, et appellent les autres puissances économiques à les rejoindre dans cette nouvelle action au niveau international.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter