Manger des champignons pour combattre le cancer du col de l’utérus

Champignons.JPGL’institut portugais d’oncologie (IPO) a présenté une étude qui montre que consommer le champignon Coriolus Versicolor se révèle très efficace dans le combat contre le cancer du col de l’utérus.

Le directeur de l’unité de pathologie cervicale de l’IPO, José Silva Couto, a traité un groupe de femmes à l’IPO de Coimbra en leur faisant consommer du Coriolus Versicolor. L’effet thérapeutique des gélules de ce champignon a été “très positif” d’après le directeur. Utilisé dans plusieurs cultures venant d’Asie, ce champignon est aussi l’espèce dont sont extraites les bêta glucanes, base des médicaments PSK (Krestine) au Japon. Les bêta glucanes sont utilisées pour traiter les cancers du tube digestif, du poumon et du sein depuis une vingtaine d’années. Les extraits de ce champignon aident à l’équilibre du système immunitaire des patients soumis à une chimiothérapie et radiothérapie.

Des essais concluants

Un groupe de 43 femmes présentant des lésions cervicales provoquées par le virus du papillome humain (HPV) a été réparti en deux sous-groupes. Un des sous-groupes (22 patientes) a reçu un complément alimentaire à base de Coriolus Versicolor pendant un an, à raison de six comprimés par jour équivalent à trois grammes. Le groupe contrôle des 21 patientes restantes n’ont rien reçu. Après un an, 72.5% des femmes du premier groupe avaient une cytologie cervicale normale contre 47.5% des femmes du groupe contrôle. Les auteurs de l’étude concluent en résumé que ce complément alimentaire, outre son impact positif sur des lésions de faible degré, peut aider également les malades ayant des lésions de degré plus élevées, quand le HPV de haut risque persiste après la chirurgie.

BE Portugal numéro 32 (4/06/2008) – Ambassade de France au Portugal / ADIT
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/54844.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter