Chine : la lutte contre les épidémies devient la priorité

chine.jpgDix jours après le séisme qui a touché le sud-ouest de la Chine la semaine dernière, la priorité devient désormais de lutter contre les risques d’épidémies qui s’intensifient dans certains camps de réfugiés.

Alors que le gouvernement chinois vient de débloquer 70 milliards de yuans pour la remise en état des bâtiments sinistrés, l’urgence reste l’aide aux populations sinistrées ainsi que l’aménagement de camps où seront amenés à vivre de nombreux réfugiés pendant plusieurs mois.

La promiscuité engendre bien évidemment des problèmes d’hygiène et à mesure que l’été approche et que les températures montent, “il faut désinfecter régulièrement et s’assurer que les gens se lavent correctement” précise-t-on dans ces camps.

Pour l’heure, quelques cas de gangrène gazeuse, infection bactérienne très contagieuse, ont été recensés. mais les responsables craignent des épidémies de diarrhée, d’hépatite A ou encore de choléra. L’OMS a annoncé l’envoi d’une nouvelle cargaison de tablettes de désinfection, d’unités de traitement de l’eau ou de toilettes mobiles. L’organisation prépare également l’envoi de médicaments et de matériel médical pour traiter 130.000 personnes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter