L’ours polaire d’Alaska menacé d’extinction

Ours_polaire.JPGLa fonte des glaces arctiques, vitales à sa survie, menace l’ours polaire. C’est pourquoi les Etats-Unis viennent de classer l’ours polaire d’Alaska dans la catégorie des espèces menacées d’extinction.

Dirk Kempthorne, le secrétaire aux Affaires intérieures en charge des parcs nationaux a donc déclaré hier lors d’une conférence de presse, “aujourd’hui, je classe l’ours polaire comme une espèce menacée dans le cadre de la loi sur les espèces en danger“. Il poursuit, “ma décision sera accompagnée de directives administratives et de règles qui définiront l’étendue de son impact de manière à protéger les ours polaires tout en limitant des effets néfastes inattendus sur la société et l’économie des Etats-Unis“.

Il s’agit effectivement dans le même temps de ne pas contrarier l’exploitation pétrolière et gazière en Alaska à proximité de l’habitat de ces animaux.Néanmoins, l’ours polaire est menacé par la fonte des glaces. “Dans la mesure où les ours polaires sont vulnérables à cette perte de leur habitat, ils vont probablement se retrouver selon moi en danger d’extinction dans un futur prévisible qui est dans ce cas 45 ans” continue Dirk Kempthorne.

Mieux vaut tard que jamais

Le président démocrate de la commission spéciale de la Chambre sur le réchauffement climatique et l’indépendance énergétique, Edward Markey tempère tout de même ces déclarations. “L’administration Bush a simultanément annoncé des directives visant à permettre aux forages pétroliers et gaziers de se poursuivre sans contrôle dans l’Arctique, même si ces activités menacent d’extinction les ours polaires“.

Il se félicite néanmoins, que “après avoir retardé pendant des années cette décision, l’administration Bush a été forcée de faire face à la réalité selon laquelle le réchauffement menace l’ours polaire et que cet animal devait être placé sous la loi des espèces en danger“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter