Michel Barnier, grand défenseur de la PAC

michel_barnier.JPGInvité hier d’une conférence internationale sur l’avenir de la PAC à Copenhague, le ministre français de l’Agriculture a appelé à la sauvegarde de la politique agricole commune. Michel Barnier a également affirmé qu’il souhaitait remettre l’agriculture en haut de l’agenda du développement international.

En réponse à certains pays qui à l’image du Danemark sont favorables à la suppression progressive des aides agricoles, voire leur élimination totale en 2025, le ministre français déclarait hier, “nous n’acceptons pas qu’on détruise la PAC. On doit la changer, l’adapter, la rénover“. Il s’agit avant tout de la rendre “plus équitable, plus préventive et plus durable“.

Michel Barnier s’interroge sur le maintien d’une politique agricole européenne “tout en voulant supprimant toutes les aides“. “Si vous supprimez les outils de régulation ou de stabilisation des marchés, comme le propose d’une certaine manière la Commission, et que vous supprimez toutes les aides agricoles, il n’y a plus de politique agricole commune“.

Le Danemark veut faire évoluer la PAC

Quant à Eva Kjer Hansen, la ministre danoise de l’Agriculture affirme sa volonté de conserver la PAC, mais “en l’aménagement autrement. A l’avenir, les aides directes devraient bénéficier à la nature et à l’environnement et être utilisées pour l’innovation, le développement et l’éducation, en particulier dans les domaines de l’énergie et le climat“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter