• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Energie
  • >
  • E.ON : la stratégie du numéro 1 allemand – Composition de son bouquet énergétique à l’horizon 2030

E.ON : la stratégie du numéro 1 allemand – Composition de son bouquet énergétique à l’horizon 2030

eon.jpgD’ici 2030, le groupe énergétique allemand E.ON souhaite doubler la contribution des énergies renouvelables (EnR) à sa capacité internationale de production électrique (soit la porter à 24%) et réduire de moitié ses émissions de dioxyde de carbone par rapport aux niveaux de 1990.

Le gouvernement fédéral quant à lui vise, dans son “plan intégré énergie et climat” (IEKP), une part de 25-30% des EnR dès 2020 et une diminution de 40% des émissions de CO2 à la même date. Côté EnR, l’Etat fédéral s’avère donc nettement plus ambitieux que l’énergéticien qui mise parallèlement sur d’autres options technologiques pour réduire son bilan carbone international : le recours aux centrales à charbon propres, aux centrales à gaz modernes et une extension de la durée de fonctionnement des centrales nucléaires existantes doivent permettre, aux côtés des EnR, de faire passer le taux d’émission de l’électricité produite de 720 g/kWh actuellement à 305g/kWh d’ici 2030. Le scénario prévu par E.on suppose “que l’on ne sorte pas du nucléaire” en Allemagne, insiste M. Bernotat. Dans le cadre de ce scénario, la part du nucléaire passerait de 21% actuellement à 18% en 2030.

Le groupe E.ON prévoit d’investir 6 milliards d’euros dans les EnR entre 2007 et 2010 (soit 10% du total des investissements sur cette période). Il a créé en janvier 2008 la nouvelle unité “E.ON Climate & Renewables” à Düsseldorf. Dans la filière éolienne, les investissements porteront essentiellement sur la construction/acquisition de parcs aux Etats-Unis et en Espagne, ainsi que sur des efforts de R&D pour l’éolien offshore en Allemagne.

A l’échelle internationale, E.ON dispose d’un parc de production électrique de 60 gigawatts (GW), qu’il compte étendre à 100 GW d’ici 2030. Ses moyens actuels de production d’électricité renouvelable totalisent 7,3 GW.

BE Allemagne numéro 380 (9/04/2008) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53910.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter