La production massive de biocarburants, “un crime contre l’humanité”

Jean_Ziegler.JPGLe rapporteur spécial de l’ONU pour le droit à l’alimentation, le suisse Jean Ziegler a qualifié la production massive actuelle de biocarburants de “crime contre l’humanité”, en raison de l’impact très négative de cette dernière sur les prix des denrées alimentaires de base.

Le rapporteur de l’ONU, a donc appelé le Fonds Monétaire international présidé par le Français Dominique Strauss-Kahn a modifié sa politique de subventions agricoles et a cesser de soutenir exclusivement des projets visant à la réduction des dettes. Les subventions doivent être orientées vers des secteurs où la survie des populations est en jeu.

L’Union européenne est également dans la ligne de mire de Jean Ziegler en raison de sa politique agricole. Il accuse l’Europe de pratiquer le dumping agricole en Afrique. “L’Union européenne finance l’exportation d’excédents alimentaires européens en Afrique (…) où ils sont proposés à la moitié ou le tiers du prix. Cela ruine totalement l’agriculture africaine“.

Par ailleurs, il précise que “la spéculation boursière internationale sur les matières premières alimentaires doit cesser“. A défaut d’une résolution rapide de cette situation de crise, Jean Ziegler confie ses inquiétudes dans le quotidien français “Libération”. Il y évoque la possibilité d’une “très longue période d’émeutes” et de conflits.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter