Réduire les émissions polluantes dues à l’aviation

avion_transport.jpgVendredi, les représentants de plus de 160 pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CNUCC) réunis à Bangkok, en Thaïlande, se sont mis d’accord pour examiner les moyens destinés à réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) provoquées par les voyages aériens et maritimes.

Alors que l’industrie du transport mondial émet environ 3% des émissions mondiales de gaz à effet de serre, les voyages aériens et maritimes avaient été exclus des réductions d’émissions promises par les pays industrialisés dans le cadre du Protocole de Kyoto.

Les pays signataires du Protocole de Kyoto examineront “comment les méthodes pour limiter ou réduire les émissions” polluantes provoquées par le transport aérien et maritime peuvent être utilisées pour “atteindre leurs objectifs de réduction d’émissions“.

Réduire les émissions de GES

Des représentants de plus de 160 pays se sont réunis durant 5 jours à Bangkok pour participer aux premières négociations formelles sur l’après-Kyoto après la réunion de Bali qui s’est tenue en décembre dernier. Ce nouveau cycle de négociations vise à obtenir d’ici fin 2009 un accord dont l’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) et de lutter contre le réchauffement de la planète.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter