Premier succès britannique pour Areva

areva_01.jpgEn consortium avec URS Washington Division, Studsvik UK et Serco Assurance, le leader français du nucléaire Areva annonce la signature d’un contrat de cinq ans pour la gestion et le fonctionnement du site de stockage de déchets faiblement radioactifs de West Cumbria dans le nord-ouest du Royaume Uni.

Ce contrat est le premier attribué par la NDA (Nuclear Decommissioning Authority), agence publique britannique chargée du démantèlement de sites nucléaires, depuis sa création en 2005.

Denis Hugelmann, le directeur de la Business Unit Recyclage d’Areva, a déclaré :que “ce succès est une reconnaissance du savoir-faire et de l’expérience uniques d’AREVA. Avec l’ouverture du marché britannique, nous espérons avoir l’opportunité d’appliquer nos compétences à d’autres projets“.

D’une valeur estimée à 160 millions d’euros pour l’ensemble du consortium, ce contrat est extensible sur 17 ans (à hauteur de 650 millions d’euros cumulés).

Il couvre également la mise en place d’une stratégie nationale pour la gestion des déchets faiblement radioactifs qui seront générés par le démantèlement des 20 installations de la NDA.

Le groupe français, en partenariat avec URS Washington Division et Amec, est également membre de Nuclear Management Partners, l’un des consortiums actuellement en compétition pour la gestion de Sellafield, le plus grand complexe nucléaire du Royaume-Uni. Le résultat de l’appel d’offres devrait être annoncé dans le courant de l’année.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter