Italie : l’hydraulique aide au respect de la loi

endesa_01.jpgLe groupe espagnol Endesa prévoit d’investir 180 millions d’euros pour remettre en état une série de barrages dans le centre de l’Italie pour réduire la pollution et les coûts.

Le week-end dernier, Pietro Tittoni, directeur de la gestion de l’énergie chez Endesa Italia, a indiqué que le projet qui concernera 26 barrages hydroélectriques d’une capacité installée de 600 MW débutera le mois prochain et devrait durer 2 ans.

Conformément à la réglementation italienne, pour 100 MW d’électricité produite à partir de sources traditionnelles comme le pétrole ou le gaz, les opérateurs doivent produire 4,6 MW issus des sources d’énergies “propres” comme l’éolien, le solaire ou l’énergie hydraulique. S’ils ne parviennent pas à atteindre cet objectif, ces opérateurs doivent acheter des crédits aux autres compagnies qui ont investit pour réduire la pollution plus que la réglementation ne l’exige.

Endesa Italia espère ainsi que son installation hydraulique de Terni permettra de respecter la loi italienne et que le groupe n’aura pas à débourser 50 millions d’euros pour acquérir des droits à polluer.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter