Un sol artificiel pour planter la végétation sur les toits de Tokyo

toit_vert.jpgLe groupe japonais Suntory a présenté lundi un sol artificiel pouvant être posé sur les toits et les murs des immeubles pour y planter de la végétation et rafraîchir la température dans les grandes villes.

Baptisé “Pacfal”, ce sol plus spongieux, solide et léger que la terre, pourrait répondre aux problèmes environnementaux de Tokyo. Norio Kanayama, directeur général exécutif du groupe japonais, a déclaré que ce sol artificiel permet “de planter de la verdure sur les toits et les murs sans alourdir le bâtiment“.

Selon Suntory, le groupe qui commercialise ce sol artificiel, 450 grammes de ce sol artificiel pourraient renfermer autant d’eau qu’un kilo de terre. Mis en place sur le toit d’un immeuble, il permettrait d’y faire pousser du gazon et des plantes feuillues, ce qui aurait pour effet de rafraîchir la température à l’intérieur du bâtiment.

D’après le groupe japonais, la température d’un toit recouvert avec le sol artificiel serait jusqu’à dix degrés inférieure à celle d’un toit simplement recouvert de bois. S’il était mis en place sur l’ensemble des édifices Tokyoïtes, le “Pacfal” pourrait permettre de réduire les problèmes environnementaux dans la plus grande métropole au monde.

Depuis quelques années, tous les nouveaux gratte-ciel de Tokyo doivent obligatoirement avoir un jardin sur leur toit pour compenser le manque d’espace vert dans la capitale nippone. Cette obligation est difficile à respecter pour les constructeurs, car les normes parasismiques japonaises limitent la charge maximale autorisée pour les toits et les murs.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter