En Allemagne business rime avec biodiversité

Sigmar_Gabriel.JPGPour la première fois, un groupe d’entreprises, leaders au niveau international dans différents secteurs, a revendiqué sa responsabilité dans la protection et l’exploitation durable de la biodiversité. Treize entreprises de renom se sont déjà engagées dans l’initiative “Business & Biodiversity” lancée par le Ministre fédéral allemand de l’environnement, Sigmar Gabriel.

Dans une déclaration commune, les entreprises – parmi lesquelles Volkswagen, le groupe Otto, HeidelbergCement – s’engagent à mettre en place un large éventail de mesures conférant une importance particulière à la protection de la diversité biologique au sein de leur politique d’entreprise.

Les secteurs impliqués sont des plus divers. Le spectre s’étend d’entreprises allemandes comme Bionade ou Weleda au groupe brésilien Orsa (secteur forestier), en passant par Kajima Construction et Oji Paper, firmes japonaises. Le Brésil, en tant qu’organisateur de la Conférence des Parties en 2006, le Japon en tant que futur hôte de cette même Conférence en 2010, et l’Union Européenne sont impliqués avec l’Allemagne dans cette initiative.

L’un des engagements des entreprises consiste à analyser les répercussions de leurs activités sur la biodiversité et à adapter en conséquence leurs systèmes de management environnemental. Pour le pilotage des activités dans le domaine de la biodiversité, et l’information à ce sujet, une cellule dédiée doit être créée au sein de la direction. Les fournisseurs doivent également être informés des objectifs de l’entreprise en matière de diversité biologique, et être impliqués progressivement dans la démarche.

Sigmar Gabriel a souligné la nécessité d’une implication de tous les acteurs de la société, en particulier de l’économie, pour mettre en oeuvre la Convention internationale sur la diversité biologique et ainsi préserver les bases naturelles de la vie des générations futures. “La préservation de la biodiversité n’est pas seulement une obligation éthique et morale, c’est aussi un devoir indispensable et central pour l’économie”, a-t-il rappelé, en indiquant que l’initiative “Business & Biodiversity” constitue un pas décisif par lequel les entreprises affirment leur engagement en faveur de la nature.

Plusieurs dirigeants participant à cette initiative se sont exprimés sur leur engagement. Parmi eux, le Dr. Bernd Scheifele, PDG de HeidelbergCement, qui a souligné la pertinence de cette initiative pour son entreprise : “L’utilisation responsable des ressources naturelles de 750 carrières et sites d’exploitation est à la base de notre activité et fait de HeidelbergCement un groupe d’avenir. Nous intégrons systématiquement dans nos concepts la biodiversité comme objectif essentiel des mesures de recultivation et de renaturation”.

L’initiative “Business & biodiversity” sera présentée au monde entier à l’occasion de la conférence de l’ONU sur la biodiversité, qui se tiendra à Bonn du 19 au 30 mai 2008. D’autres actions exemplaires d’entreprises en faveur de la biodiversité doivent faire l’objet d’expositions et d’ateliers.

BE Allemagne numéro 373 (20/02/2008) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT
http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/53152.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter