Clermont-Ferrand fait son Grenelle

Clermont_Ferrand.JPGLe projet de construction d’un incinérateur à Clermont-Ferrand fait débat depuis de nombreux mois. Afin de venir à bout du dossier, un Grenelle local va être organisé et réunira toutes les parties concernées du dossier.

Dans un communiqué de la préfecture du Puy-de-Dôme, le préfet Dominique Schmitt explique que ce Grenelle local se déroulera après les élections municipales et cantonales de mars prochain. Il annonce également qu’il prendra sa décision sur le projet de construction d’un incinérateur à Clermont-Ferrand qu’à “l’issue de cette concertation“.

Ce Grenelle local réunira donc les représentants du syndicat mixte départemental de traitement des déchets ménagers (VALTOM), les élus du Conseil général du Puy-de-Dôme ainsi que ceux de l’agglomération de Clermont-Ferrand.

Le préfet avait décidé d’attendre les conclusions de la table ronde finale du Grenelle de l’environnement avant de prendre une décision sur ce projet. Or, cette table ronde sur les déchets s’était conclue le 20 décembre dernier sans moratoire sur l’incinération mais avec une proposition de taxe sur les incinérateurs.

L’incinérateur de Clermont-Ferrand doit être construit à partir de 2011 pa r une filiale de Novergie. Il devrait éliminer les déchets résiduels des 660.000 habitants du Puy-de-Dôme et du nord de la Haute-Loire.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter