Amiante : Citroën condamné pour “faute inexcusable”

amiante.JPGLe constructeur automobile français Citroën a été condamné le mois dernier pour “faute inexcusable” par le tribunal des Affaires de sécurité sociale (TASS) de Bobigny, en Seine-Saint-Denis.

Le 8 janvier dernier, le tribunal des Affaires de sécurité sociale (TASS) a condamné Citroën pour “faute inexcusable” vis-à-vis d’un ancien ouvrier contaminé par l’amiante dans des usines des Hauts-de-Seine.

Le groupe français a également été condamné à verser “60.000 euros d’indemnité” à cet ancien ouvrier qui est aujourd’hui atteint d’un cancer des poumons et invalide à 80%.

Une décision “très importante”

Cet ancien ouvrier “a travaillé en alternance chez Citroën de 1958 à 1986, où il était en contact direct avec l’amiante et ses vêtements de protection étaient eux-mêmes en amiante“, a déclaré à l’AFP Me Malika Adler, son avocate.

Cette décision est très importante, c’est une victoire car il est très difficile de faire condamner une entreprise comme celle-ci, c’est la deuxième fois que Citroën est condamné pour faute inexcusable“, a ajouté Henri Boumandil, de l’association de défense des victimes de l’amiante (Addeva 93).

  • facebook
  • googleplus
  • twitter