Cruiser : le ministère justifie sa décision

Insecticides.JPGFace aux vives réactions rencontrées suite à l’autorisation par Michel Barnier de mise sur le marché du Cruiser, un insecticide utilisé dans le traitement des semences de maïs,le ministère a diffusé un communiqué justifiant son choix d’accorder cette autorisation.

La préparation Cruiser qui est déjà mise en marché en Allemagne contient une substance active autorisée au niveau communautaire, le thiametoxam. Sur la base d’une analyse scientifique approfondie, notamment des effets sur les abeilles, l’AFSSA a donné un avis favorable pour la mise sur le marché du Cruiser en France.

Sur la base de cet avis, la préparation Cruiser a été autorisée dans les conditions de précaution maximales, prévoyant notamment :

– une autorisation limitée à 1 an suivie d’une nouvelle évaluation ;
– une limitation de la période avant le 15 mai afin de réduire la période de floraison ;
– une utilisation autorisée uniquement sur le mais ensilage, le mais grain et le mais porte-graine femelle

Michel Barnier, le ministre de l’agriculture et de la pêche, a par ailleurs imposé la mise en place d’un suivi et d’une surveillance des ruchers portant sur 3 régions minimum. Les modalités de ce suivi seront définies en concertation avec les représentants des apiculteurs et avec les associations protectrices de l’environnement dans le cadre du comité scientifique et technique sur le trouble des abeilles.

A la demande d’une organisation professionnelle, l’AFSSA a auditionné un scientifique et un apiculteur-expert à l’occasion du comité d’experts spécialisé du 16 janvier dernier. L’AFSSA, suite à cette audition, « considère que les éléments présentés ne sont pas susceptibles de modifier les conclusions de l’évaluation sur le risque à long terme pour les abeilles au regard de l’utilisation de la préparation Cruiser en traitement de semences ».

L’autorisation du Cruiser permettra aux agriculteurs d’utiliser des préparations dont l’évaluation a été effectuée conformément aux procédures communautaires et nationales.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter