Deuxième semaine européenne de l’énergie durable

semaine_energie_durable.jpgLe 28 janvier, la Commission européenne donnera le coup d’envoi de la deuxième semaine européenne de l’énergie durable (E– USEW 2008).

Il s’agit du plus grand forum public au monde consacré à l’énergie durable, qui rassemble des acteurs des niveaux local, régional, national et européen pour débattre de stratégies en faveur d’un avenir plus durable, que ce soit en matière de sources d’énergie renouvelables, d’efficacité énergétique, de transports “propres” ou de carburants de substitution. Du 28 janvier au 1er février, 80 événements seront organisés dans huit pays différents par plus de 100 acteurs économiques et sociaux majeurs.

Aujourd’hui, il est évident pour tous que l’amélioration de l’efficacité énergétique et l’utilisation accrue de sources d’énergie renouvelables constituent la principale réaction à adopter face au changement climatique et diminuent la dépendance de l’Europe vis-à-vis des importations d’énergie. Cependant, nous ne pouvons lutter efficacement contre le changement climatique que si nous réussissons à rassembler toutes les parties intéressées et à renforcer la participation de la population. C’est précisément là l’objet de la semaine de l’énergie durable“, a déclaré Andris Piebalgs, membre de la Commission européenne chargé de l’énergie.

La semaine européenne de l’énergie durable suivra l’adoption par la Commission, le 23 janvier, d’un ensemble ambitieux de mesures destinées à répondre aux problèmes posés par le changement climatique et à réaffirmer le rôle de premier plan de l’Europe dans l’avènement d’une société produisant peu de carbone.

Un avenir plus durable

Cette deuxième édition de la semaine européenne de l’énergie durable s’intéressera aux principales stratégies et aux initiatives des parties intéressées en faveur d’un avenir plus durable. Il y sera question, entre autres, du nouveau paquet de mesures de l’UE en matière d’énergie, des technologies intelligentes pour un mode de vie moins gourmand en énergie, des transports et de la mobilité urbaine, de la capture et du stockage du carbone, de la consommation d’énergie des bâtiments et des appareils, des technologies photovoltaïques, de la cogénération et de la coopération internationale.

Le 28 janvier, en présence d’Andris Piebalgs, membre de la Commission chargé de l’énergie, aura lieu un des temps forts de la semaine: la signature, par des représentants de l’UE, des grandes entreprises de distribution, de certains services publics et des fabricants d’ampoules électriques, d’un accord destiné à faciliter la distribution de dizaines de millions d’ampoules à faible consommation d’énergie dans toute l’Europe. Le 29 janvier, M. Piebalgs lancera officiellement le “pacte des maires“, en compagnie de représentants de villes européennes. En adhérant à ce pacte, les municipalités s’engagent à dépasser l’objectif de 20% de réduction des émissions de CO2 fixé par l’Union européenne. Près de 100 villes à travers l’Europe, y compris 15 capitales, ont émis le souhait d’y participer.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter