Le pays de Don Quichotte veut développer les énergies renouvelables

eolien10.jpgPour la communauté autonome espagnole de Castille-La Manche, les énergies renouvelables sont devenues une priorité. Cette région espagnole qui veut devenir un pôle européen en la matière, veut dépasser les objectifs fixés par Bruxelles.

Nous connaissons bien les projets, les plans, le cadre économique et politique de Castille-La Manche qui sont très favorables aux énergies propres. Et nous pensons qu’il est possible de parvenir à faire en 2012 de Castille-La Manche la première région européenne qui satisfasse intégralement les besoins en électricité de ses citoyens avec les énergies renouvelables“, a indiqué un conseiller du gouvernement autonome à EuroNews.

Actuellement, grâce à ses parcs éoliens, la région peut approvisionner en énergie environ un million de foyers. La société espagnole Iberdrola, l’un des leaders mondiaux de l’éolien, estime qu’à ce jour le marché reste peu rentable. Pour le directeur exécutif d’Iberdrola, les soutiens financiers du secteur public sont importants. Selon lui, aujourd’hui, il est impossible d’opérer sur le marché de l’éolien sans aides.

Philippe de Buck, de l’organisation Business Europe, a ajouté : “Nous savons que les énergies renouvelables -et ceci est confirmé par la Commission- ne sont pas vraiment durables en l’état actuel. Si l’on se base sur les prix du marché, soit elles seront subventionnées, ce qui représentera un coût énorme pour les pays européens, soit il faudra en passer par une augmentation du prix de l’électricité“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter