• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Energie
  • >
  • Gaz : un arbitrage international pour résoudre le conflit entre l’Algérie et l’Espagne

Gaz : un arbitrage international pour résoudre le conflit entre l’Algérie et l’Espagne

sonatrach_gasnatural.jpgMardi, Abdelaziz Belkadem, Premier ministre algérien, a déclaré que le conflit qui oppose la compagnie algérienne Sonatrach et la société espagnole Gas Natural, ne pourrait n’être résolu qu’après un arbitrage international.

Le Premier ministre algérien a expliqué que l’entreprise publique algérienne commercialise son gaz en Espagne via la société espagnole Gas Natural. Lorsque les deux sociétés se sont mises d’accord sur cette commercialisation, les cours des hydrocarbures étaient beaucoup plus bas qu’aujourd’hui.

Sonatrach, qui exporte annuellement environ 6 milliards d’euros de gaz naturel vers l’Espagne, a proposé en 2007 une hausse de ses prix d’environ 20%. La compagnie espagnole conteste cette augmentation.

Arbitrage international

Ou bien les deux entreprises sont capables de trouver un accord à l’amiable, après négociations, ou bien, si le désaccord persiste, nous devrons alors recourir à un arbitrage, afin de décider qui de la Sonatrech ou de Gas Natural a raison“, a déclaré à Europa Press Abdelaziz Belkhadem qui a précisé que l’Algérie continuerait à approvisionner en gaz l’Espagne.

Selon l’Algérie, si la Sonatrach maintenait ses tarifs initialement prévu, elle perdrait environ 300 millions de dollars (plus de 200 millions d’euros) par an.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter