Selon l’UFC, les distributeurs de carburants en France ont augmenté leurs marges

ufc_que_choisir_logo.JPGSelon l’association de consommateurs UFC-Que Choisir, au lieu de diminuer, la marge des distributeurs de carburants en France qui s’étaient engagés à modérer la hausse des prix à la pompe a augmenté.

Les distributeurs de carburant n’ont pas tenu les engagements qu’ils avaient pris le 10 novembre auprès de la ministre de l’Economie. En effet, depuis cette date, la marge de distribution, au lieu de diminuer, s’est accrue et a atteint des niveaux historiquement élevés“, a indiqué l’association.

Selon le relevé de l’Union française des industries pétrolières, le mois dernier, la marge a atteint 8,8 centimes au litre pour l’essence et de 9,5 centimes au litre pour le gazole. “Au mois d’octobre, soit juste avant la négociation entre Christine Lagarde et les pétroliers, les marges de distribution étaient de 7 centimes pour l’essence et le gazole“, a précisé l’UFC-Que Choisir.

Augmentation des marges de 2 centimes

Les pétroliers ont donc augmenté de 2 centimes leur marge. En d’autres termes la négociation ministérielle, qui visait à tasser les marges de distribution du carburant, a produit l’effet exactement inverse !“, a ajouté l’association.

Pour l’UFC-Que Choisir, “à l’heure où le prix des carburants bat des records, il est pour le moins déplacé de la part du distributeur d’augmenter sa rémunération. Faut-il rappeler que la hausse des marges de distribution s’ajoute à l’océan des profits qui sont réalisés sur les activités d’exploration-production et de raffinage“.

L’association de consommateurs reconnaît néanmoins que la distribution des carburants est un secteur “globalement plus concurrentiel en France que dans les autres pays européens“, où “les marges de distribution sont comparativement modérées“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter