Davantage de soutien à la recherche dans les énergies renouvelables en 2007

eoliennes.jpgLa recherche dans le domaine des énergies renouvelables en Allemagne a bénéficié en 2007 d’un soutien institutionnel sans précédent : 102 millions d’euros ont été alloués par le Ministère fédéral de l’environnement (BMU) pour financer les projets retenus cette année.

A l’occasion de la publication de ce chiffre, le Ministre Sigmar Gabriel (SPD) a déclaré : “L’augmentation conséquente des aides à la recherche est un élément décisif de notre stratégie pour le développement des énergies renouvelables. Afin de nous garantir une position de leader économique dans le futur, il nous faut dès à présent être en tête dans le domaine de la recherche“.

Les aides allouées pour la recherche dans l’éolien ont plus que doublé en 2007 par rapport à l’année précédente, atteignant 34,7 millions d’euros. Les conditions nécessaires au démarrage de la filière de l’éolien en mer ont été réunies cette année grâce à la mise en service de la plateforme de recherche “Fino 2” en mer baltique, au lancement de la construction de la plateforme de recherche “Fino 3” en mer du Nord et à l’installation du parc éolien offshore de recherche d’Alpha Ventus (douze machines de 5MW chacune, en mer du Nord, à 45km au large de Borkum, 1ère machine prévue pour l’été 2008).

La Géothermie a également connu quelques succès cette année : des centrales géothermiques de production d’électricité ont été inaugurées à Landau et à Unterhaching. Enfin, sur le marché mondial des centrales solaires thermiques en cours d’expansion, les perspectives sont bonnes pour les entreprises allemandes qui développent des technologies avec le soutien du Bund. La participation allemande a été déterminante pour la réalisation des premiers projets de centrales dans le Nevada et en Espagne.

BE Allemagne numéro 366 (19/12/2007) – Ambassade de France en Allemagne / ADIT http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/52357.htm

  • facebook
  • googleplus
  • twitter