Shell veut produire un biocarburant à partir d’algues

shell.jpgLe groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell et la société américaine HR Biopetroleum vont construire une usine pilote sur l’île d’Hawaï. Cette installation cultivera des algues destinées à la production expérimentale de biocarburant.

Selon l’AFP, les groupes Shell et HR Biopetroleum, ont créé “Cellana”, une coentreprise dont Shell détiendra la majorité du capital.

L’usine, dont la construction va démarrer “immédiatement“, cultivera des micro-algues qui se multiplient très rapidement.

Une fois récoltées, les algues seront traitées pour en extraire l’huile, laquelle sera ensuite convertie en biocarburant. Selon les initiateurs du projet, ces algues produisent “au moins 15 fois plus d’huile végétale par hectare que les alternatives comme le colza, le soja ou le jatropha“.

Selon les deux sociétés, “les algues sont très prometteuses car elles croissent très rapidement, sont riches en huiles végétales et peuvent être cultivées dans des bassins d’eau de mer, diminuant les besoins en terres cultivables et en eau douce“.

Ce projet s’accompagne d’un programme de recherche mené avec les universités américaines d’Hawaï, de Southern Mississippi, et l’université canadienne de Dalhousie, en Nouvelle-Ecosse.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter