• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Energie
  • >
  • Energie : Andris Piebalgs n’est “pas contre” le maintien des tarifs réglementés

Energie : Andris Piebalgs n’est “pas contre” le maintien des tarifs réglementés

pylone_2.jpgAndris Piebalgs, commissaire européen à l’Energie, a affirmé hier devant des députés français qu’il n’était “pas contre” le maintien des tarifs réglementés (fixés par l’Etat) de l’énergie appliqués aux particuliers.

Je ne suis pas contre les tarifs” aux particuliers. “Je trouve normal qu’on cherche à protéger les consommateurs dans un contexte général de renchérissement des prix” de l’énergie, a-t-il déclaré devant la Commission des affaires économiques et la délégation à l’Union européenne de l’Assemblée nationale.

Le commissaire européen à l’Energie a néanmoins rappelé que la Commission européenne “voulait la suppression des tarifs (réglementés)” appliqués aux industriels.

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mardi à mercredi une proposition de loi dite de “réversibilité totale” qui permet aux ménages de revenir aux tarifs réglementés pratiqués par EDF et GDF jusqu’au 1er juillet 2010.

Un marché “dominé par des monopoles naturels”

Depuis le 1er juillet dernier, date de l’ouverture totale des marchés européens de l’énergie, les particuliers peuvent opter pour des offres à prix réglementés ou pour des offres à prix libre (de marché). Pour le moment, ce choix est irréversible.

Selon l’AFP, Andris Piebalgs a aussi estimé que le marché énergétique français reste “dominé par des monopoles naturels limitant la concurrence“. Selon lui, “l’absence de plaintes” de fournisseurs d’énergie qui utilisent les réseaux de transport “ne signifie pas une absence de problèmes“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter