Morlaix trouve un accord avantageux avec Veolia

Morlaix.JPGA l’heure où de nombreuses associations réclament le retour de la gestion de l’eau des communes en régie municipale, le Sivom de Morlaix- Saint-Martin-des-Champs dans le Finistère vient quant à lui de renégocier son contrat avec Veolia Eau, contrat gonflé par deux nouveaux avenants.

Dans un souci d’amélioration du rapport qualité-prix des prestations fournies par Veolia au Syndicat intercommunal à vocation multiple (Sivom), de nombreux échanges et huit réunions ont été nécessaires avant d’aboutir à un accord. Il s’agissait aussi pour le Sivom de déterminer les conditions d’achat des compteurs d’eau et de négocier l’intégration de ses nouveaux ouvrages réalisés dans le périmètre de l’affermage.

Deux avenants ont donc été portés au contrat initial. “Le Télégramme” révèle alors que dans le premier, Veolia s’engage à développer un système de réseau d’eau potable “permettant d’en stimuler le fonctionnement hydraulique et qualitatif“. Ce modèle sera par ailleurs complété par un outil de gestion permettant de donner le priorité au renouvèlement des canalisations en fonction de leur faiblesse réelle et non plus en fonction de leur faiblesse supposée.

La lutte contre les fuites

Afin de lutter contre les fuites d’eau – en 2006, 25% de l’eau n’était pas distribuée – une sectorisation du réseau devrait être mise en place de façon à mieux localiser les fuites éventuelles. Veolia participera donc au financement des travaux de sectorisation à hauteur de 60.000 euros.

Dans un second avenant concernant l’assainissement, les deux parties se sont accordées sur une baisse de 7,26% du prix fermier entre 2007 et 2008. Cette économie de 80.000 euros sera destinée au financement des travaux d’investissement de la plateforme du Pilodeyer.

Tests à la fumée

Enfin, Veolia s’est engagé à réaliser 10 km par an de tests à la fumée sur le réseau afin de vérifier la conformité des branchements.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter