L’Irlande va interdire les ampoules à incandescence

Irlande.jpgL’Irlande interdira les ampoules à incandescence en faveur d’autres solutions qui permettent de réaliser des économies d’énergie dès 2009 et sanctionnera les véhicules polluants dès juillet 2008, a indiqué hier John Gormley, ministre irlandais de l’Environnement.

En présentant le premier “bilan carbone” de l’Irlande, John Gormley a déclaré que de nouvelles normes d’efficacité énergétique se traduirait par une véritable interdiction de la vente de la plupart des ampoules “classiques“.

Pour le ministre irlandais de l’Environnement, “l’objectif d’une telle démarche sera de mettre fin à l’utilisation des ampoules à incandescence en Irlande. Ces ampoules utilisent la technologie inventée à l’époque de la machine à vapeur“. Cette interdiction aurait pour effet de réduire les émissions de CO2 de 700.000 tonnes par an.

Le principal parti de l’opposition, Fine Gael, a critiqué ce qu’il a appelé un manque de “propositions ambitieuses et radicales” de la part de John Gormley.

Mais l’association écologiste Greenpeace a félicité l’Irlande. “Aujourd’hui, l’Irlande se positionne en leader en interdisant les ampoules qui gaspillent de l’énergie dès janvier 2009. Greenpeace espère que la décision irlandaise va ouvrir la voie vers une interdiction à l’échelle de l’Union européenne et du reste du monde“, a déclaré Eoin Dubsky, chargé de campagne climat à Greenpeace international.

Véhicules polluants sanctionnés

John Gormley a également déclaré qu’il supprimerait progressivement le système actuel de taxation annuelle des véhicules uniquement basé sur la cylindrée du moteur.

Dès le mois de juillet prochain, tous les nouveaux véhicules immatriculés en Irlande seront soumis à des taxes allant de 100 euros par an pour les voitures les plus “écolos” jusqu’à 2.000 euros pour les plus polluantes. Les voitures déjà mises en circulation continueront d’être imposées sur la cylindrée du moteur.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter