La Lyonnaise des Eaux recherche des goûteurs d’eau

lyonnaise_eaux_suez.jpg“Recherche goûteurs d’eau” ! Cet appel très sérieux lancé par la Lyonnaise des eaux, opérateur chargé de la production et de la distribution de l’eau dans la communauté de l’Auxerrois dans l’Yonne, est destiné à étudier et améliorer la perception gustative qu’ont les usagers de l’eau du robinet.

Arnaud Goiffon, responsable de l’agence auxerroise de la Lyonnaise des eaux explique qu’il s’agit là d’une opération très sérieuse. Il s’agit de répondre à l’attente, non seulement des techniciens de la Communauté de l’Auxerrois, mais aussi à celle des consommateurs en matière de “perception gustative”.

En effet, le chlore, “produit de traitement indispensable pour le traitement de l’eau” laisse le plus souvent un léger goût, plus ou moins génant dans l’eau du robinet. Le Club des goûteurs mis en place par la Lyonnaise a donc pour vocation d’établir “une cartographie de la rémanence du chlore, afin d’en visualiser ses éventuels taux résiduels“. Arnaud Goiffon précise dans “L’Yonne Républicaine” qu’ainsi, ses techniciens “pourront vérifier les différents points d’injection ( du chlore) sur le réseau et, le cas échéant, étudier avec la Communauté de l’Auxerrois, la possibilité d’ajustements“.

Un panel de “flaveurs”

Le but de l’opération est clairement la réhabilitation de l’eau du robinet en tant que boisson. Côté technique, une session devrait se tenir dès le premier trimestre 2008. “Cela s’apparente à la dégustation du vin : les bénévoles, à leurs domiciles respectifs, devront savoir retrouver les flaveurs (mélange de l’odeur et de la saveur) de l’eau; elles sont différemment qualifiées : pharmaceutique, terre, chlore, moisi…” conclut Arnaud Goiffon.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter