Michel Barnier veut un “Monsieur fruits et légumes”

Fruits_et_l__gumes.JPGMichel Barnier a réuni hier l’ensemble de la filière fruits et légumes afin d’envisager les différentes actions possibles pour relancer la consommation de fruits et de légumes. La mise en oeuvre de ce vaste programme de relance sera confiée à un “Monsieur fruits et légumes”.

La réunion d’hier fait suite aux résultats des travaux de l’INRA qui démontrent que la consommation des Français en fruits et légumes est inférieure aux recommandations du Pan national de nutrition santé, le PNNS. La consommation moyenne n’est que de 340 g par jour et par personne alors que la ration souhaitable serait de 400g minimum. Ce déficit est particulièrement vrai pour les jeunes et pour les personnes issus de milieux défavorisés, situation que le ministre considère comme une “injustice alimentaire“.

Cette réunion a donc pour objectif de définir les grands axes d’action. Une des mesures phares de ce programme de relance de la consommation de fruits et légumes sera à la rentrée 2008, la distribution de fruits dans les écoles primaires et maternelles afin de développer de nouvelles habitudes alimentaires chez les plus jeunes, particulièrement à l’heure du goûter.

“Monsieur fruits et légumes”

Dans la même optique, une expérimentation sera en place dès la rentrée 2008 avec l’installation de distributeurs de fruits et légumes dans les lycées agricoles. Enfin, une charte de promotion des fruits et légumes de saison et de proximité est à l’étude.

L’instauration de toutes ces mesures sera en grande partie confiée à un “Monsieur fruits et légumes” qui devrait être nommé dans les prochains jours. Il pourrait sortir des rangs de l’inspection générale de l’agriculture. Sa mission première sera le dialogue avec les collectivités locales, la rédaction d’un cahier des charges et la conception du budget nécessaire à la mise en place de ces meures.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter