Les femmes qui consomment du soja ont moins de risques cardiaques

tofu.jpgSelon une étude japonaise menée à la demande du ministère de la Santé, les femmes qui consomment régulièrement des produits à base de soja ont 3 à 4 fois moins de risques d’attaque ou de crise cardiaque.

Selon l’AFP, ces résultats ont été publiés fin novembre dans la revue “Circulation”, de l’Association cardiaque américaine. D’après les chercheurs, les produits dérivés du soja, riche en isoflavones et en vitamine E, ont des effets protecteurs encore plus importants sur les femmes déjà ménopausées.

L’étude qui a duré 13 ans, a porté sur 40.462 Japonais et Japonaises, âgés de 40 à 59 ans, ne souffrant ni de cancer, ni de maladies cardiaques. Ces personnes ont été divisées en 5 groupes en fonction de la quantité de soja consommée chaque jour.

Selon l’AFP, “l’étude a montré que le risque d’attaque d’apoplexie ou de crise cardiaque était de 0,39 chez les femmes consommant le plus de soja, contre 1 pour celles en consommant la plus faible quantité. L’écart est encore plus grand (0,25 contre 1) pour les femmes déjà ménopausées”. Par contre, aucune différence notable n’a été mise en évidence parmi les 5 groupes d’hommes.

Pour Yoshihiro Kokubo, chercheur au Centre national cardiovasculaire, d’autres éléments tels que les algues, contribuent certainement aussi à défendre l’organisme.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter