Drancy et Le Bourget vont mesurer les déperditions de chaleur

thermographie.JPGLe mois prochain, les villes de Drancy et du Bourget, en Seine-Saint-Denis, vont lancer une opération de thermographie aérienne dont l’objectif sera d’établir une cartographie des déperditions de chaleur dans les bâtiments publics et privés de l’agglomération.

D’après “Le Moniteur”, pendant trois matinées, entre le 1er et le 20 décembre, un hélicoptère équipé d’une caméra infrarouge survolera les deux villes afin de capter les rayonnements énergétiques des fuites d’énergie par les toits. La réalisation de cette cartographie est importante puisque que près de 30% des déperditions s’effectuent par la toiture.

Un prisme de six couleurs allant du bleu foncé au rouge clair indiquera le niveau d’isolation ou de déperdition d’énergie pour chaque construction, sur des cartes thermiques précises qui seront présentées au public au printemps prochain, notamment lors du 3e Salon des énergies renouvelables organisé à Drancy.

En France, quelques villes comme Dunkerque, Douai, Aubagne, Gap, Marseille, Grenoble …, se sont déjà lancées dans la thermographie aérienne. Aujourd’hui, les Marseillais peuvent consulter sur Internet les vues aériennes de leurs maisons.

L’objectif de cette opération “pousser les habitants à s’interroger sur leur consommation d’énergie” afin qu’ils réalisent des travaux d’isolation sur leurs habitations. Selon “Le Moniteur”, ces travaux devraient être amortis en cinq ans grâce aux économies d’énergie réalisées.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter