Les groupes énergétiques allemands misent sur les énergies renouvelables

eoliennes.jpgLes groupes énergétiques allemands E.ON et RWE ont annoncé qu’ils allaient investir dans les énergies renouvelables et se détacher du charbon et du nucléaire.

RWE, numéro deux allemand de l’énergie, a indiqué hier que désormais il investirait “au moins un milliard d’euros par an dans les énergies renouvelables“. La semaine dernière, son concurrent E.ON avait promis de doubler jusqu’en 2010, son investissement dans les énergies “vertes“, ce qui devrait représenter 6 milliards d’euros au total.

Les projets de RWE seront gérés par sa filiale RWE Innogy. Le numéro deux allemand de l’énergie a débauché Fritz Vahrenholt, patron du fabricant d’éoliennes Repower, pour diriger ses grands investissements.

45% d’énergies renouvelables d’ici 2030

Comme E.ON, Vattenfall Europe, et EnBW, RWE veut donner la priorité à l’énergie éolienne, devant l’énergie solaire. Ces 4 groupes, qui contrôlent 80% de la production d’électricité allemande, souhaitent également explorer l’énergie hydraulique, la biomasse, la géothermie, et l’énergie marémotrice.

E.ON et surtout RWE ne sont certainement pas des pionniers en matière d’énergies renouvelables. Ils veulent rattraper leur retard, ils ont juste le temps“, a expliqué Reiner Haier, analyste de la banque LBBW, à l’AFP.

Berlin souhaite produire près de 45% de l’électricité allemande à partir de sources vertes en 2030, contre 14% actuellement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter