Clairoix : une salle municipale moins énergivore

oise.jpgLa mairie de Clairoix, dans l’Oise, s’est engagée dans la lutte contre le gaspillage d’énergie en transformant son ancien gymnase en salle polyvalente “futuriste”.

Selon le quotidien “Le Parisien” paru le 2 octobre, la nouvelle salle municipale vient de remporter le premier prix d’un concours organisé par la Sicae (Société d’intérêt collectif agricole d’électricité) sur le thème de l’économie d’énergie. “Nous sommes en quelque sorte un prototype pour les autres communes du département“, a déclaré Roland Venderbure, adjoint aux travaux.

Après un an de travaux, le résultat est impressionnant. Par exemple, les interrupteurs ont été remplacés par des détecteurs de présence fixés aux plafonds qui allument automatiquement la lumière. “C’est le plus flagrant pour les utilisateurs, mais il n’y a pas que ça“, a ajouté Roland Venderbure.

Une meilleure isolation

Des tubes fluorescents et des résistances à faible consommation d’éclairage ont été posés. Le toit est désormais pourvu de deux panneaux solaires pour l’eau chaude sanitaire. La ventilation a été revisitée. L’air capté à l’extérieur traverse une batterie d’eau chaude. Il est ensuite rejeté dans la salle puis repart à l’extérieur. Avant, l’air stagnait dans la salle qui saturait de CO2“, a-t-il indiqué au quotidien.

L’isolation thermique et phonique a également été revue, les fenêtres et les portes ont été changées. De plus, un système électrique a été installé de façon à couper automatiquement le chauffage et l’éclairage. Le coût des travaux s’est élevé à 1,3 million d’euros. L’Agglomération de la région de Compiègne (ARC), a participé à hauteur de 58%, le conseil régional de Picardie (27%) et la commune a pris en charge le reste.

Avant les travaux, les frais de fonctionnement s’élevaient à 40 000 euros par an. Maintenant, la nouvelle installation devrait permettre d’économiser les frais de fonctionnement de 30 %.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter