• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Air
  • >
  • Le gouvernement va compenser les émissions de CO2 du conseil délocalisé

Le gouvernement va compenser les émissions de CO2 du conseil délocalisé

GES_1.jpgMercredi dernier, le gouvernement s’est engagé à compenser les émissions de CO2 engendrées par l’organisation d’un conseil des ministres délocalisé en Corse.

Mercredi, le gouvernement n’a pas pu indiquer le montant de la “facture carbone” du déplacement sur l’île de beauté du président Nicolas Sarkozy, du Premier ministre François Fillon, de 11 ministres et de 6 secrétaires d’Etat.

Nicolas Sarkozy a donc demandé à Jean-Louis Borloo, ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, de compenser ces émissions de CO2. “On cible un projet qui est un projet de développement durable” et “on le finance pour compenser“, a expliqué Laurent Wauquiez, porte-parole du gouvernement.

Selon l’entourage de Jean-Louis Borloo, le projet retenu serait une centrale hydro-électrique mexicaine baptisée “El Gallo“, qui sera financée par l’Etat français dès que la facture environnementale du conseil en Corse sera connue. Cette usine devrait permettre d’éviter la production de 1,4 tonne de CO2.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter