Grenelle : accord sur la réduction des traitements pesticides

Pesticides.JPGEn réunion ce matin dans le cadre des négociations finales, les participants au Grenelle de l’environnement ont semble-t-il trouvé un accord sur la réduction des traitements pesticides.

Selon François Veillerette du Mouvement pour le respect des générations futures (MRGF), présent à la table des négociations ce matin, les parties prenantes au débat se seraient donc engagées à “réduire de moitié en 10 ans, la fréquence de traitements aux pesticides” dans l’agriculture française.

Toujours selon lui, Jean-Louis Borloo a tranché et la FNSEA s’est trouvée isolée. Pourtant, à son arrivée, Jean-Michel Lemétayer, patron de la FNSEA, principal syndicat agricole, avait annoncé qu’il “n’accepterait pas n’importe quoi” concernant la réduction de l’usage des pesticides.

La table ronde de ce matin, qui note en plus de Jean-Louis Borloo et Nathalie Kosciusko-Morizet, la présence de Michel Barnier, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche, est donc consacrée à “la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles, pratiques agricoles et OGM”. Elle doit donc, au delà des pesticides, décider du sort des cultures en plein champ d’organismes génétiquement modifiés. Sur ce dossier, les participants sont d’accord sur le principe d’une loi en 2008.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter