AEP rendra ses centrales moins polluantes

aep.jpgLe groupe énergétique American Electric Power (AEP) a accepté d’investir 5,1 milliards de dollars afin de rendre ses centrales thermiques moins polluantes.

Selon American Electric Power, 5,1 milliards de dollars seront investit d’ici à 2010. D’après le gouvernement américain, il s’agit du montant le plus important jamais conclu dans une affaire d’environnement concernant une seule entreprise.

Cet investissement permettra de moderniser une dizaine des 16 centrales à charbon qui alimentent près de 5 millions d’Américains et de réduire les émissions annuelles de dioxyde de souffre (SO2) et d’oxyde d’azote (NOx) de 813 000 tonnes, soit une baisse de 79% des émissions de SO2 et de 69% des émissions de NOx par rapport à 2006.

Le groupe ne reconnaît aucune violation de la législation sur la qualité de l’air, mais accepte pourtant de payer une contravention de 15 millions de dollars à l’Etat américain. Il s’engage également à verser 60 millions de dollars à plusieurs projets fédéraux et locaux pour nettoyer des zones polluées par les centrales du groupe.

L’accord met fin aux poursuites engagées en 1999 par l’agence fédérale de protection de l’environnement (EPA), une quinzaine d’associations de défense de l’environnement, ainsi que 8 Etats du nord-est.

Moins de maladies respiratoires

C’est vraiment un jour historique pour la qualité de l’air aux Etats-Unis“, a déclaré Granta Nakayama, responsable de l’EPA. Selon lui, la diminution du dioxyde de souffre sera équivalente à l’ensemble des émissions des Etats de New-York, du New Jersey et du Connecticut.

Cet accord “permettra aux Américains d’économiser 32 milliards de dollars par an en frais médicaux“, a-t-il ajouté, en précisant qu’un “air moins pollué par les centrales thermiques signifie moins de cas d’asthme et d’autres maladies respiratoires“.

AEP gère certaines des centrales thermiques les plus polluantes du pays“, a indiqué Carl Pope, directeur de Sierra Club, une des organisations qui a engagé des poursuites contre le groupe énergétique. “Après avoir essayé pendant des années d’échapper à l’obligation de limiter la pollution de ses installations, AEP nettoie enfin ses vieilles centrales, ce qui devrait réduire de façon massive le smog, les particules fines et les pluies acides dus à ces centrales et bénéficier en profondeur à la santé publique comme à l’environnement“.

Il est plus important encore de commencer à chercher des sources d’énergie plus propres qui puissent satisfaire nos besoins tout en protégeant la santé publique, en réduisant la pollution responsable du réchauffement climatique et en créant des emplois“, a-t-il ajouté.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter