• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Eau
  • >
  • Ille-et-Vilaine : de plus en plus d’habitants, des besoins en eau croissants

Ille-et-Vilaine : de plus en plus d’habitants, des besoins en eau croissants

eau_distribution_robinet.jpgA l’occasion de la deuxième journée session du conseil général d’Ille-et-Vilaine, le quotidien Ouest-France revient sur la question de la ressource en eau potable dans le département, largement évoquée lors de cette session.

En effet, le département breton connaît une forte hausse démographique, et cette augmentation de plus en plus importante de nouveaux habitants devrait augmenter les besoins en eau du département. Les besoins en eau potable devraient donc augmenter de près de 20% en moyenne. Jean-Pierre Trouslard, le directeur du Syndicat mixte de gestion des eaux confiait à Ouest-France, “nous avons donc 11 à 13 millions de m3 d’eau à trouver d’ici à une quinzaine d’année“.

Si une demande normale peut toujours être satisfaite grâce aux captages déjà en place, le problème devrait néanmoins se poser un jour de pointe en année sèche. De telles journées peuvent faire apparaître un déficit de près de 200.000 m3 d’eau par jour.

De nouveaux points de captage

Il faut donc créer de nouveaux points de captage. La priorité numéro 1 est alors le raccordement de Rennes au Couesnon, cours d’eau voisin, avec la création d’une nouvelle usine de traitement à la Mézière. Avec un tel dispositif, l’eau transportée brute sera alors traitée dès la source.

Par ailleurs, le département avait déjà évoqué d’aller chercher de l’eau en dehors de ses frontières. Ainsi, des canalisations devaient être réalisées jusqu’à l’usine de Férel dans le Morbihan. Parallèlement, neuf autres usines devraient être aménagées ou créées.

Un surcoût pour les abonnés

Le coût total de telles opérations est estimé à 165 millions d’euros. Même si le Syndicat mixte de gestion des eaux bénéficiera de subventions, un complément sera nécessairement demandé aux abonnés. Ainsi, la taxe actuelle de 7,6 centimes d’euros/m3 passera à 10 centimes en 2008 et 14 centimes en 2011. Pour rappel, aucune augmentation n’avait été effectuée depuis 1993.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter