Les Pays-Bas souhaitent que la voiture reste au garage

velo.jpgLa semaine dernière, le gouvernement néerlandais a montré qu’il souhaitait réduire la circulation automobile en annonçant son intention d’augmenter les taxes sur le gazole et les véhicules diesel.

Selon l’association de l’industrie automobile néerlandaise qui tente de s’opposer aux projets gouvernementaux, l’ensemble des automobilistes devrait payer une facture qui s’élève à 500 millions d’euros.

De nombreuses municipalités approuvent le projet visant à réduire la pollution. D’ailleurs, à Amsterdam, les rues seront rendues aux piétons et aux cyclistes de 9h à 17h. Pour la capitale néerlandaise, cela pourrait permettre de développer les transports publics et les taxis, autorisés à circuler. Amsterdam, qui ne souhaite pas en rester là, réfléchit à d’autres moyens d’assainir l’air de la ville et de désengorger ses rues.

Surtaxer les véhicules polluants

Anticipant l’annonce du gouvernement, la capitale envisage de surtaxer les véhicules polluants comme certaines voitures de sport ou 4×4. Ainsi, par exemple, le prix du parking pourrait être calculé en fonction des rejets de polluants du véhicule. “La technologie est disponible“, a expliqué au quotidien néerlandais Het Parool, Tjeerd Herrema, adjoint au maire chargé des Transports. Cette taxe différenciée pourrait être introduite dès l’année prochaine.

La capitale a également débloqué 70 millions d’euros afin d’améliorer les pistes cyclables, de construire de nouveaux parkings à vélos et de lutter contre le vol des bicyclettes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter