L’Afrique va former ses propres ingénieurs agronomes

Agra.JPGL’Alliance pour une révolution verte en Afrique (Agra), organisme fondé par Kofi Annan, l’ancien secrétaire général des Nations Unies, a lancé un programme de formation des futurs agronomes du continent africain. Ce programme vise à améliorer les techniques et les rendements agricoles africains tout en enrayant “la fuite des cerveaux”.

Un communiqué de l’Agra nous apprends que l’organisme a d’ores et déjà conclu un partenariat avec l’Université de Ghana à Legon, et s’est également associé à un autre programme de l’Université du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud. Ces deux programmes devraient permettre la formation d’environ 120 phytogénéticiens détenteurs d’un doctorat dans les dix prochaines années, créant “ainsi la masse critique indispensable pour mettre fin à la crise alimentaire en Afrique“.

Joseph DeVries, le directeur du programme “Seed Systems” pour l’Afrique de l’Agra, déclare de son côté que “ces programmes viendront combler un déficit majeur au niveau des capacités scientifiques africaines, formant des phytogénéticiens dans les universités africaines, afin d’améliorer et d’adapter les cultures indigènes et orphelines nécessaires pour répondre aux besoins alimentaires de l’Afrique“.

Avec plus de 200 millions de personnes souffrant de malnutrition et de la faim, la région a désespérément besoin de phytogénéticiens pouvant développer des variétés de cultures africaines à haut rendement, rustiques et nutritives, adaptées à l’ensemble des conditions et contraintes auxquelles sont confrontés les petits exploitants en Afrique. Ces variétés sont essentielles pour permettre aux exploitants d’améliorer leurs rendements et leurs revenus et de s’affranchir de la pauvreté.

La subvention accordée à l’Université du Ghana à Legon se monte à 4,9 millions de dollars US, et celle accordée à l’Université de KwaZulu-Natal à 8,1 millions de dollars US. Le programme de Legon accueillera des étudiants d’Afrique Occidentale et Centrale, et la première classe ouvrira en janvier 2008. Le programme sud-africain accueillera des étudiants d’Afrique Orientale et Australe. Ces deux subventions permettront d’accroître fortement les capacités scientifiques agricoles de leurs institutions respectives.

> Pour en savoir + : le site de l’Agra

  • facebook
  • googleplus
  • twitter