Le choldécone : “un désastre sanitaire”

Michel_Barnier_2.jpgA l’occasion de son passage sur Europe 1, Michel Barnier, le ministre français de l’Agriculture et de la pêche est revenu sur la situation des Antilles au regard des pesticides utilisés dans les plantations de bananes.

Il qualifie la situation de “très grave” et l’utilisation massive des pesticides en question, à savoir le chlordécone ou encore le Paraquat, peut conduire les îles vers un “désastre sanitaire“. Pour le ministre, la destruction massive des bananeraies suite au passage de l’ouragan Dean est l’occasion de remettre à plat la gestion des cultures de bananes.

Cette intervention du ministre sur ce sujet intervient à la veille de la publication d’un rapport à l’Assemblée nationale. Ce rapport rédigé par le cancérologue Dominique Belpomme, révèle que la Guadeloupe et la Martinique ont été “empoisonnées” par des pesticides menant à un véritable “désastre sanitaire“, en contaminant le sol et l’eau de ces régions.

Selon le cancérologue, le taux de cancer de la prostate est majeur aux Antilles. Cependant, les scientifiques n’ont pas encore mis à jour la “preuve épidémiologique” que ces cas de cancers sont liés au chlordécone.

> Pour en savoir + : voir aussi l’article “L’ouragan chlordécone souffle sur les Antilles”

  • facebook
  • googleplus
  • twitter